samedi 24 novembre 2018

Analyse PESTEL de la parfumerie

1.    La situation du secteur de la parfumerie

Le congrès mondial de la parfumerie s’est tenu sous le thème « Un sens de l’avenir » et a exploré l’état actuel de ce domaine et ses principales opportunités de croissance. Au démarrage de ce congrès Symons Hannah, le responsable chargé de la recherche en matière de beauté et de la mode chez Euromonitor International a présenté son exposé principal, c’était le 4 juin 2018, portant sur le thème : «  L’avenir des parfums et ses probabilités de croissance ».
En effet, parmi les points saillants figurent l’évolution des parfums les plus célèbres vers les différentes marques de style de vie, l’analyse sur le constat de la prolifération des parfums de niche indifféremment de sexe, leur style de vie potentiel, sans oublier  les conséquences de la quête des nouveautés et des références durables dans ce domaine.

Les recherches de différentiations par le consommateur dictent le marché. La plupart des fois, elles étouffent le marché étant donné que le parfum ne permet pas de se démarquer directement d’une foule comme les autres des routines de toilettes, des biens en sa possession ou de l’expérience vécue. C’est la raison pour laquelle, la parfumerie n’est pas le domaine le plus dynamique à l’heure actuelle, mais elle opportuniste et novatrice.

A ceux qui choisissent encore de porter un parfum, il est préférable de se pencher sur un parfum unique. C’est de cette façon que les grands designers de l’industrie du parfum entendent leur attrait, à moins qu’ils ne pensent à se diversifier dans les collections privées exclusives, ou qu’ils aient à leur portée un élément de rechange du statut de classement dans leur message de marketing. Ceux qui gagnent sont ceux qui sont capables de transmettre la notion du sur-mesure sans prix réellement calculé.

Généralement, le jeune consommateur ne recherche pas l’authenticité comme le font les personnes adultes ; il recherche par contre l’inspiration à l’aspiration. Même si ce besoin intrinsèque du fait de faire partie de quelque chose ne soit pas perdu dans jeune génération, il a quand même  évolué pour être un sentiment d’appartenance que d’imitation. A titre exemplaire, le parfum de célébrité est en chute libre quand les marques de vie comme Missguided et Victoria’s Secret sont à la hausse.

Le parfum de niche a augmenté le prix moyen unitaire de cette catégorie. La prolifération des niches est non seulement la tendance du marché très développé, mais aussi une étroite base des consommateurs. Ainsi, les marques de masse ont alors réagi au moyen de collections exclusives ou encore par une entière diversification.

Un autre défit majeur de l’industrie de la parfumerie est constitué par les priorités des différents consommateurs, qui se penchent vers le vécu et l’être en lieu et place de la possession. La conséquence sur l’industrie du parfum est que ce dernier ait le devoir d’incarner son propriétaire, son état d’esprit et sa personnalité.

2.    Les acteurs du secteur de la parfumerie


Les acteurs de ce secteur sont impatients de voir cette industrie sous un autre angle. Ils sont curieux de voir l’image du jeu à travers le nez et les yeux des parfumeurs en vue de plonger les industriels du côté le plus créatif et le plus émotionnel du secteur de la parfumerie contrairement à leur vision stratégique.



Dans cette industrie de l’aromatique se retrouvent les fabricants des matières premières naturelles, de synthèse, d’arômes et de concentrés de parfums. Il y a 4 groupes qui se partagent 60% du marché mondial de la parfumerie.

2.1.        Givaudan

Givaudan est une entreprise suisse ayant son siège social à Vernier, un canton de Génève. Cette entreprise compte plus de 8900 collaborateurs établis sur 82 sites dans le monde entier et possède un réseau de 40 filiales qui se trouvent dans les marchés émergents et plus développés. Ce groupe, leader mondial, est spécialisé dans les arômes et les parfums.

2.2.        IFF

IFF est un groupe américain ayant son siège à New York. IL est présent dans plus de 100 pays répartis dans le monde entier,  a un effectif de 5600 employés et regroupe de nombreuses sociétés. Il et spécialisé en plus de la parfumerie et des arômes, dans d’autres secteurs comme les huiles médicales.

2.3.        Symrise

Symrise est un groupe allemand ayant son siège social à Holzminden. Il est présent dans plus de 160 pays et 54% de ses ventes sont réalisées dans les pays les plus industrialisés, quand le reste provient des pays émergeants. Il a à son compte 5 400 travailleurs. Il est spécialisé dans la parfumerie et dans d’autres secteurs.

2.4.        Takasago

Takasago est un groupe japonais créé en 1920 ayant son siège à Tokyo. Ses ventes sont mondialement réparties comme suit : 60% au Japon, 17% en Amérique, 12% en Europe et 11% en Asie. Il a pris ses assises au niveau mondial à partir de 1940 où il s’est implanté dans les grandes villes du monde avec son parfum et ses autres produits.


3.    Analyse PESTEL

L’analyse PESTEL est un outil stratégique qui a pour but de faire le contour de l’environnement  macro-économique du secteur de la parfumerie. Ainsi, il consiste à étudier profondément les facteurs politiques, économiques, sociaux, technologiques, environnementaux et légaux, qui ont une incidence sur l’environnement macro de la parfumerie.

Les modifications des facteurs macro-environnementaux ont un impact direct sur le secteur de la parfumerie, mais aussi sur d’autres acteurs du secteur de la cosmétique. Les facteurs macro-environnementaux ont aussi une incidence sur les 5 forces de Porter qui définissent la stratégie et le paysage concurrentiel. Ils peuvent avoir une influence sur l’avantage concurrentiel de chaque entreprise ou sur les niveaux de rentabilité globale du secteur des matériaux de base.

Cette analyse PESTEL va fournir de nombreux détails sur les défis opérationnels auxquels le secteur de la parfumerie  sera confronté dans un environnement macro-économique dominant, autre que les forces concurrentielles. A titre exemplaire, une industrie peut être rentable avec une trajectoire de croissance forte, mais cela peut ne pas être bon pour une entreprise de la parfumerie, si elle se situe dans  un environnement politique instable.

Le géant pétrolier espagnol Repsol a dû faire face à un cas similaire. En effet, elle a démarré des opérations de rentabilité supérieures à la moyenne en argentine et a  réalisé de solides rendements en cinq à sept ans. Mais l’entreprise a ensuite été expropriée par le gouvernement de gauche. La décennie de profits ne s’est donc plus matérialisée à la fin.





3.1.        Les facteurs politiques

Les facteurs politiques jouent un rôle très important dans la détermination des facteurs qui peuvent influer sur la rentabilité à long terme du secteur de la parfumerie dans un pays ou sur un marché donné. Le secteur de la parfumerie est présent dans la quasi-totalité des pays du monde et s’expose à différents types d’environnements politiques et des risques pour son système politique. La réussite dans une industrie aussi dynamique des parfums de spécialités dans divers pays consiste à diversifier les risques systématiques de l’environnement politique. L’entreprise œuvrant dans le secteur de la parfumerie doit analyser de près les facteurs suivants, avant d’entrer ou d’investir dans un marché donné :
-       La stabilité politique et l’importance du secteur des parfums dans l’économie du pays.
-       Le niveau d’invasion militaire
-       Le niveau de corruption, particulièrement les niveaux de réglementation des matériaux de base.
-       L’ingérence et la bureaucratie dans l’industrie des parfums par le gouvernement.
-       Le cadre juridique pour l’exécution des contrats
-       La protection de la propriété intellectuelle
-       La règlementation commerciale et les tarifs relatifs aux matériaux de base
-       Les partenaires commerciaux favorisés
-       Les lois antitrust relatives aux parfums
-       La fiscalité, les taux d’imposition et les incitations
-       La législation salariale comprenant le salaire minimum et les heures supplémentaires
-       Le règlement de la semaine de travail dans le domaine des industries œuvrant dans la parfumerie
-       Les avantages sociaux obligatoires
-       La réglementation de la sécurité industrielle dans le secteur des matériaux de base
-       L’étiquetage des produits et les autres exigences relatives aux parfums.

3.2.        Les facteurs économiques

Les facteurs de l’environnement macro comme le taux d’inflation, le taux d’intérêt, le taux d’épargne, le cycle économique et le taux de change déterminent la demande globale et l’investissement global dans une économie.  Tandis que des facteurs micro-environnementaux comme les normes de concurrence ont un impact sur l’avantage concurrentiel de l’entreprise de parfumerie, cette dernière peut utiliser les facteurs économique du pays donné comme le taux de croissance, l’inflation et les indicateurs économiques de l’industrie tels que les dépenses de consommation et le taux de croissance de l’industrie de la parfumerie en vue de prévoir la trajectoire de croissance, non seulement sectorielle, mais aussi organisationnelle. Les facteurs économiques que le secteur de la parfumerie devrait prendre en compte lors de l’analyse PESTEL sont les suivant :
-       Le type de système économique dans le pays ; quel type de système économique existe et dans quelle mesure il est rentable.
-       L’intervention du gouvernement sur le marché libre et des matériaux de bases connexes.
-       Le taux de change et la stabilisation de la monnaie du pays hôte.
-        L’efficacité  des marchés financiers où le secteur de la parfumerie doit mobiliser des capitaux sur le marché local.
-       La qualité des infrastructures dans l’industrie de parfumerie.
-       Les avantages comparatifs du pays d’accueil et du secteur des matériaux de base dans le pays concerné.
-       Le niveau de la main d’œuvre de l’industrie des parfums.
-       Le niveau de l’éducation dans l’économie.
-       Les coûts du travail et de la productivité dans l’économie.
-       Le stade du cycle économique dans la prospérité, la récession et la reprise.
-       Le taux de croissance économique.
-       Le revenu discrétionnaire.
-       Le taux de chômage.
-       Le taux d’inflation.
-       Le taux d’intérêt.

3.3.        Les facteurs sociaux
La culture et la façon de faire de la société ont une incidence sur la culture d’une organisation dans un environnement. Les croyances partagées et les attitudes de la population jouent un rôle important dans la manière dont les spécialistes du marketing de l’entreprise des parfums comprendront les clients d’un marché donné et comment  ils concevront le message marketing destiné aux consommateurs de ses produits. Les facteurs sociaux que le leadership de cette entreprise doit étudier en vue d’analyser le PESTEL sont les suivants :
-       Les données démographiques et le niveau de compétence de la structure de la population.
-       L a hiérarchie et la classification de la société.
-       Le niveau d’éducation et la norme d’éducation dans l’industrie des parfums.
-       La culture, dont les rôles des genres et les conventions sociales.
-       L’esprit entrepreneurial et le caractère général de la société étant donné que certaines sociétés encouragent l’esprit d’entreprise quand d’autres ne le font pas.
-       Les attitudes au niveau de la santé et de la conscience environnementale.

3.4.        Les facteurs technologiques

La technologie perturbe très rapidement divers secteurs. L’industrie des transports est bon exemple à tirer pour mieux illustrer ce point. Durant les dernières années, l’industrie s’est transformée très rapidement, sans même donner la possibilité aux acteurs établis de faire face aux changements. L’industrie automobile évolue rapidement vers l’automatisation, dirigée par une société de technologies telle que Google. Le secteur manufacturier est perturbé par Tesla, qui a révolutionné la voiture électronique. Alors, une entreprise doit non seulement procéder à une analyse technologique du secteur, mais aussi la vitesse à laquelle la technologie perturbe ce secteur. Une vitesse lente donnera plus de temps, tandis qu’une vitesse rapide de perturbation technologique peut donner à l’entreprise un peu de temps pour y faire face et être rentable. Ainsi, l’analyse technologique implique la compréhension des impactes suivants :
-       Les développements technologiques les plus récents des concurrents de l’entreprise des parfums.
-       L’impact de la technologie sur l’offre des produits.
-       L’impact sur la structure de coûts dans le secteur des parfums.
-       L’impact sur la chaîne de la valeur dans le secteur des matériaux de base.
-       Le taux de la diffusion technologique.

3.5.        Les facteurs environnementaux

Les différents marchés ont des normes environnementales différentes qui peuvent avoir une incidence sur la rentabilité d’une organisation sur ces marchés. Même au sein d’un pays, les Etats peuvent avoir souvent des lois environnementales et des lois sur la responsabilité différentes.
A titre d’exemple, aux Etats-Unis d’Amérique, la Floride et le Texas ont des clauses de responsabilité différentes en cas d’accident ou de catastrophe environnementale. De même, de nombreux pays européens accordent des allégements fiscaux sains aux entreprises opérant dans le secteur des énergies renouvelables. Avant d’entrer sur de nouveaux marchés ou de créer une nouvelle entreprise sur un marché existant, l’entreprise doit soigneusement évaluer les normes environnementales requises pour opérer sur ce marché.  Certains facteurs environnementaux qu’une entreprise devrait au préalable prendre en compte sont les suivants :
-       La météo.
-       Les changements climatiques.
-       Les lois régissant la pollution de l’environnement.
-       Les réglementations sur la pollution de l’air et de l’eau.
-       Le recyclage et la gestion des déchets dans le secteur des matériaux de base.
-       Les attitudes envers et soutien pour les énergies renouvelables.

3.6.        Les facteurs légaux

Dans plusieurs pays, le cadre légal et les institutions ne sont pas suffisamment robustes pour protéger les droits de propriété intellectuelle d’une organisation. Une entreprise doit soigneusement évaluer avant de pénétrer de tels marchés, car cela peut entraîner le vol de la sauce secrète de l’organisation et donc favoriser la concurrence. Certains des facteurs légaux que les dirigeants du secteur des parfums devraient prendre en compte lors de l’entrée sur un nouveau marché sont les suivants :
-       La loi antitrust dans l’industrie chimique et dans l’ensemble du pays.
-       Le droit contre la discrimination.
-       Les droits d’auteur, brevets et propriété intellectuelle.
-       La protection du consommateur et commerce électronique.
-       Le droit sur la santé et la sécurité.
-       Le droit sur la protection des données.

4.    Conclusion

Les pages précédentes ont scrupuleusement fait une profonde analyse PESTEL de la parfumerie. A partir de l’analyse de la situation du secteur, qui s’est appuyée sur les résultats du congrès mondial sur la parfumerie, qui s’est tenu en France en date du 4 juin 2018 et des quatre grands acteurs du secteur, œuvrant dans le secteur des matières premières, de synthèse, d’arômes et de concentrés de parfums, qui couvrent pratiquement le monde entier, le constat est que le secteur de la parfumerie a des assises solidement assises.
Au cœur de l’analyse PESTEL proprement dite, des stratégies, prévisions et recommandations à l’encontre des opérateurs déjà existant dans le secteur ou à ceux qui veulent s’y engager ont été émises dans chacun des facteurs politiques, économiques, sociaux, technologiques, environnementaux et légaux. Comme le monde est devenu un marché unique par la mondialisation du commerce, l’ouverture à l’échelle globale de la mise en œuvre de ces facteurs doit impérativement être de mise.
Comme tous les secteurs industriels, le secteur de la parfumerie a aussi bien des atouts à préserver et des défis à relever. Ce qui est normal car, tout engagement dans une entreprise est une aventure où une lutte perpétuelle s’impose.


mercredi 14 novembre 2018

L’analyse du Football : Une arme à double tranchants !



Le sport tel que nous le connaissons aujourd'hui a parcouru un long chemin. Il y avait des moments où regarder les sports à la télévision était considéré comme un énorme pas en avant en termes de technologie. 60 ans après, regarder le sport à la télévision est devenu la chose la plus élémentaire. Aujourd'hui, nous regardons les sports en déplacement sur nos téléphones mobiles ou sur tout appareil doté d'un écran et d'une connectivité Internet. Fiers de notre avancée, n'est-ce pas? J'espère pouvoir changer d'avis à la fin de cet article.

Qu'est-ce que le sport? Le sport est un groupe de personnes se réunissant pour jouer à un jeu avec des règles prédéfinies et un arbitre pour s'assurer que ces règles sont respectées pendant le passage du jeu. Je suis un amateur de sport et fais du sport tout le temps. Mon amour pour le tennis et le football en particulier ne peut être défini. Mon problème en matière de technologie et d'analyse avancée concernait le football en particulier. Le football est un jeu tellement beau. Les stratégies que le personnel d'entraîneurs conçoit et la façon dont il est exécuté sur le terrain par les joueurs, c'est en fait une chose de beauté. J'étais moi-même un joueur de football, juste en moyenne, et j'ai fait partie de différentes équipes. Je sais de première main comment les stratégies sont construites, combien de pensées vont dans un seul jeu de rôle.

Analyses avancées

La plupart d'entre vous auraient vu le film Moneyball. Le film était basé sur le livre écrit par Michael Lewis en 2003. Il parle de la façon dont un jock, devenu une sommité, utilise des statistiques avancées pour gagner un avantage concurrentiel sur ses adversaires mieux financés. Ce livre a provoqué une révolution, c'est le sport. Les fans et les conseils d'administration des clubs de football ne voulaient plus se contenter de statistiques ou d'analytiques de moindre qualité. Qu'est-ce que Moneyball fait, il a fallu un vieux cliché, car les sports sont des entreprises et nous a fait passer à la prochaine question logique :"Comment pouvons-nous faire les choses plus intelligemment?"

Parlons maintenant des analyses avancées. L'analyse avancée dans le monde d'aujourd'hui joue un rôle important dans tous les secteurs d'activité. L'analyse avancée a été un avantage pour nous. Passant de l'analyse descriptive à l'analyse prescriptive, nous avons parcouru un long chemin. Dans diverses entreprises, où l'exigence est exigeante, l'analyse avancée est de la plus haute importance.

Quand on regarde le football, c'est un jeu qui ne nécessite pas trop d'intelligence artificielle, c'est un jeu qui a besoin de l'élément humain. Lorsque vous apportez de l'analytique et de la technologie et que vous tentez de réduire l'élément humain dans les sports, cela écrase simplement l'esprit du jeu.

S'appuyant sur l'analyse a lourdement tué le jeu de longues passes Premier League et a apporté dans le passage continu, tiki-taka continue. Chaque ligue d'ailleurs avait son propre style de jeu. La Premier League avait le style imperturbable du football qui s'appelait : «La façon dont les vrais hommes jouent au football». Il y avait de belles longues passes, des plaquages ​​dures mais tous les joueurs l'ont juste aspiré, ils l'ont fait partir et tout était à la charge de l'arbitre sur le terrain pour pénaliser le contrevenant ou non. Il y avait des disputes et des combats, la passion des fans était folle, c'était le football qui hurlait de passion, quand les joueurs se mettaient en face d'autres joueurs ne craignant pas la punition. Les Eric Cantona, les Ivan Genaro Gattuso, les Jaap Stam's du monde du football ont disparu assez tôt et la plongée et la morsure ont commencé. Ensuite, il y avait le style de football tic-tac qui a été joué dans la Liga espagnole, le style de jeu soigné qui a pris tout le monde au dépourvu. Le légendaire Pep Guardiola et son armée à Barcelone étaient les maîtres du tic-tac. Il y avait le Real Madrid qui a toujours été une équipe étoilée avec des parties excessives de leur jeu reposant sur des compteurs rapides qui, le plus souvent, laissaient les adversaires assommés. Il y avait Manchester United qui avait sa propre marque de football dirigée par le légendaire Sir Alex Ferguson. Cette équipe de Manchester était une équipe de caractère. Chacune de ces ligues avait sa propre beauté et les équipes avaient leur propre style de jeu.

Lorsque vous introduisez des technologies et des analyses excessives, des technologies désastreuses comme VAR (Video Assistant Referees) apparaissent.

Il y a 3 étapes sur la façon dont le VAR fonctionne:

Étape 1 : L'incident se produit

L'arbitre informe le VAR, ou le VAR recommande à l'arbitre qu'une décision / incident devrait être examiné.

Étape 2 : Examen et conseil par le VAR

La vidéo est examinée par le VAR, qui conseille l'arbitre par l'intermédiaire de ce que la vidéo montre.

Étape 3 : Décision ou action prise

L'arbitre décide de revoir la séquence vidéo sur le côté du terrain de jeu avant de prendre l'action ou décision appropriée, ou l'arbitre accepte les informations du VAR et prend les mesures ou décisions appropriées.

Maintenant, l'arbitre peut consulter VAR pour essentiellement éviter tous les doutes qu'il veut clarifier. Mais, qu’est-ce que ça fait?

-Supprime l'élément humain du jeu.

-Prend trop de temps et apporte trop d'arrêts dans le jeu, un jeu qui était auparavant fluide et continu.

Cela le rend semblable à la course de Formule 1. Les analyses qui ont permis de mettre au point les systèmes de gestion du poids du carburant et les nombreux arrêts aux stands ont fait disparaître la continuité de la course et réduit le nombre de téléspectateurs grâce à l'augmentation de la technologie. Une tendance assez similaire pourrait se produire dans le football si cette mise en œuvre devient obligatoire.

Le côté positif d’analyse avancée en soccer

Les analyses ne sont pas si mauvaises dans le football. Prenons le cas de Simon Wilson qui a rejoint Manchester City en 2006. Simon Wilson était initialement consultant pour une start-up d'analyse appelée Prozone. Il a rejoint City pour démarrer un département d'analyse et a embauché les meilleurs analystes de données à son côté. Il voulait changer la manière dont les données étaient utilisées par les équipes de football. Il a vu que, après une défaite, il n'y avait aucune introspection quant à pourquoi ils avaient perdu et ce qui devait être fait la prochaine fois. City était un club de mid-table à cette époque. En septembre 2008, lorsque le club a été acquis par le groupe de développement et d'investissement d'Abu Dhabi, une société de capitaux privés appartenant à un membre de la famille royale d'Abu Dhabi, l'équipe s'est soudainement retrouvée avec les ressources nécessaires pour relever le défi. Aujourd'hui, Wilson est le directeur de l'analyse de performance stratégique de Manchester City. Il a cinq départements sous son autorité, y compris l'équipe d'analyse de la performance, qui est maintenant dirigée par un scientifique du sport nommé Ed Sulley.

Après chaque match, les données de performance de l'équipe seront examinées. La liste est étendue. Les sauts de ligne (un terme de rugby), la possession de balle, les taux de réussite des passes, le ratio balle / temps perdu ont été analysés. "Au lieu de regarder une liste de 50 variables, nous voulons trouver cinq, disons, qui comptent vraiment pour notre style de jeu", explique Pedro Marques, analyste de match à Manchester City.

Avec les bons flux de données, les algorithmes produiront les statistiques qui ont une forte relation avec gagner et perdre. Wilson se souvient d'une période particulière où Manchester City n'avait pas marqué de corners dans plus de 22 matchs, alors son équipe a décidé d'analyser plus de 400 buts marqués dans les corners. Il a été remarqué qu'environ 75 pour cent résultaient des virages en balancement, le type où la balle s'incline vers le but. Les 12 prochains matchs de la saison suivante ont vu City marquer neuf buts du coin.

Les équipes investissent massivement dans l'analytique aujourd'hui et travaillent en leur faveur. Regardez où se trouve Manchester City aujourd'hui, assis au sommet de la table de Premier League et ne pas être menacé du tout. Regardez Manchester United cette saison, leur jeu a été tel que leurs pourcentages de possession sont faibles, mais leurs conversions d'objectifs sont élevés. Le Manchester Derby du 7 avril 2018 a vu United détenir seulement 35% de la possession mais il a réussi à l'emporter sur City 3-2. Chaque équipe a son équipe d'analystes qui fournissent des contributions selon la force de l'équipe.

L'analyse avancée est comme la pièce Deux Visages dans Batman a, "Têtes vous tuent, queues vous survivent!"

Il peut récolter des récompenses folles du point de vue d'une équipe, mais en même temps, il peut perturber le jeu en provoquant des arrêts inutiles, des remises sen jeu et en retirant l'élément humain. Les nombreuses remises en jeu et les différents angles montrent aux fans si l'arbitre a fait une erreur ou non. Laisser l'erreur se produire, après tout, l'erreur est humaine. L'arbitrage au football n'est pas une science exacte et tout est en temps réel. Qu'il y ait des arguments à propos d'une décision, que la passion dans l'argument passe à travers. Voulez-vous regarder un match de football comme le El Classico ou le Manchester Derby et s'asseoir avec votre groupe d'amis et dire "c'était un jeu très propre, la meilleure équipe a gagné!" Sûrement pas! Ne pas chasser la passion du football avec la technologie et l'analyse. Que le football soit football et que la technologie reste à l'écart, ceci dans l’intérêt de la qualité du sport roi.

Quelles sont les habitudes qui font de vous des fous?



Est-ce que je vous ai dit que j'aime le bacon? Oh, et n'oublions pas ces croustilles et collations croustillantes et salées.

Les saveurs salées et croustillantes me font tout simplement gémir de plaisir. Huuuumm! Munch, grignote, grignote.

Et, dans l'ordre rapide, le bol ou la plaque est vide.
                                                                                                                                                                                 
Mais, ai-je vraiment apprécié les? Savourez-les? Est-ce que chaque morceau a été laissé reposer sur ma langue pour goûter les saveurs? Ai-je même les sentir, comme ils ont passé mon nez pour être mangé?

Qu'en est-il de tout ce qui reste d'orange sur mes doigts, mes vêtements et mes lèvres? C'est le seul indice que j'ai si désespérément voulu il y a quelques instants!

Était-ce vraiment sain pour moi? Je ne pense pas, pourtant les manger je l'ai fait.

Quelles habitudes vous rendent fou Mais vous ne les abandonnez pas?

Au cours des années, j'ai mangé beaucoup qui n'était pas bon pour moi. Je me suis farci aux branchies lors d'un repas de fête. Boissons de régime avalées avec abandon. Rempli mon assiette de quelques secondes même quand je n'avais plus faim.

J'ai peu réfléchi à la question de savoir si mon corps savait même quoi faire avec tout cela?

Mais, je me suis demandé pourquoi j'ai eu ces migraines quotidiennes incessantes? Qu'est-ce qui a fait éclater mon visage en gros zips rouges? D'où viennent tous ces kilos en trop, peu importe ce que j'ai fait pour les faire disparaître?

Pourquoi mon corps s'est-il rebellé et s'est-il retourné contre moi?

Je voulais savoir.

J'ai pris des cours sur une alimentation saine. Je lis des livres pour en apprendre plus. J'ai cherché de l'aide médicale pour mes maux de tête et douleurs douloureuses intestinales.

J'ai suivi un régime - suivi les gourous qui ont enseigné une alimentation saine. J'ai mangé tellement de carottes et de bâtonnets de céleri que ma peau est devenue orange.

J'ai abandonné les aliments qui étaient sur la "mauvaise" liste. Perdu du poids et tout repris, avec quelques kilos en trop à chaque fois.

Qu'est-ce que je faisais de mal, je me demandais? Pourquoi étais-je si malsaine, me sentant si minable, avec peu ou pas d'énergie pour profiter de la vie?

Quelque chose de profond dans mon connaisseur intérieur savait exactement ce que je faisais mal. Cette voix calme et guide me l'a dit plusieurs fois et pourtant, je l'ignore.

A mon propre détriment.

Qu'est-ce qu'il allait me falloir pour abandonner ces habitudes qui ne me servaient pas? À quel point cela a-t-il été difficile d'être avant que j'appelle "UNCLE!"

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous maintenez une mauvaise habitude, un comportement ou un comportement qui vous est préjudiciable?

Nous le faisons tous. Autant l'admettre, n'est-ce pas?

Quelles excuses utilisez-vous pour rester coincé avec ces vieux comportements méchants? Parce que vous les avez ... excuses je veux dire.

Ils sont la raison même pour laquelle les modèles malsains, les comportements et les habitudes restent!

Alors, ne nous leurrons pas parce que vous avez ouvert cette porte à l'hostile - vous l'avez invité.

Qu'il s'agisse de dépenses malsaines, de débiter, de collectionner, d'encombrer, de manger ou de manger de la bonne nouvelle émission télévisée, vous l'avez invité.

Comme si vous étiez accroché un grand signe BIENVENUE sur votre porte d'entrée.

Est-ce que l'un d'entre eux vous semble familier?

Tout le monde le fait, alors quel est le problème?
La vie est trop courte, je ne veux pas souffrir.
Je vais m'en occuper demain. Mais, est-ce que « demain »  ne deviendra « jamais »?
Je suis trop occupé. Je n'ai pas le temps de me concentrer là-dessus maintenant.
Qui a dit que c'était mauvais pour moi?
Ça ne fait de mal à personne, alors c'est quoi le biggie?
J'ai d'autres priorités dans la vie. Celui-ci devra attendre.
Lequel est à toi? Serait-il temps de finalement l'abandonner - pour finalement dire ONCLE?

Choisissez-en un et dites-lui "au revoir" - Cela vous a servi d'une manière ou d'une autre.
N'attendez pas une brique énorme à l'envers de la tête avant de le faire.

Je parle d'expérience. N’attendez pas que vous ayez une crise de santé majeure pour laisser passer les excuses et la mauvaise habitude. Fermez la porte à ce comportement hostile et profitez de la liberté d'un corps et d'un environnement ouverts et sains.